Comment bien choisir
son nom de domaine

Cela peut paraître simple, mais le choix de votre nom de domaine comporte bien de pièges tout comme des possibilités. Diverses alternatives s’offrent à vous, avec leurs avantages et inconvénients. Votre spécialiste seo vous explique le tout.

1. Créer de toutes pièces votre nom de domaine

Vous n’avez sans doute pas choisi le nom de votre entreprise au hasard. Ce nom est le fruit d’une réflexion, il communique au mieux le message que vous entendez adresser à vos clients en prenant une place dans leur imaginaire et mémoire. La démarche pour le choix de votre adresse web devrait être similaire.

Reprendre le nom de votre marque

La première possibilité et la plus évidente consiste à reprendre le nom de votre marque pour votre adresse web. Cependant, selon votre cible géographique, vos visées de positionnement, et si votre nom est plutôt court, il y a parfois mieux à faire pour votre seo.

Le nom de votre marque comporte plusieurs mots

Dans tous les cas et celui-ci en particulier, évitez si possible les traits d’union et les chiffres dans votre url racine. Ils ne vont pas pénaliser votre référencement mais statistiquement confondre certains de vos clients, qui mémoriseront moins facilement votre adresse. De plus, ces traits d’union vont rallonger inutilement les url des vos pages, qui dans bien de cas auront elles-mêmes plusieurs mots et des traits d’union pour les relier, ce qui peut devenir un handicap pour l’évaluation de ces pages par les spiders de google.

Le nom de votre marque est court

Si le nom de votre marque est court et jouit d’une reconnaissance certaine (cela se traduit par un nombre élevé de recherches de la marque dans google, et peut-être d’une apparition dans les suggest du moteur), bravo à vous ! Mais votre domaine connaît peut-être aussi la concurrence : vous visez tout autant les résultats google liés à des mots-clés ou spécifiques à une région géographique. Dans ce cas, le point suivant pourrait vous intéresser :

Votre marque + un mot-clé

Dans tous les cas, la lecture des humains prime su celle des robots. Votre adresse devrait être facile à écrire avant tout. Faites court. Vous pouvez cibler un mot-clé ou une zone géographie – si votre cible commerciale est locale – en l’adjoignant à votre nom s’il est bref. Choisissez l’extension de nom de domaine approprié.

Toutes les extensions de non de domaine ne se valent pas

Je me risque à une confidence : ce que google dit et fait n’est pas toujours compatible. Le discours officiel est que l’extension n’influe pas sur le référencement. Dans les faits, c’est loin d’être le cas. Fuyez comme la peste les extensions exotiques – par exemple, du type .biz. Si vos clients se trouvent uniquement en Suisse, la solution est simple : prenez alors une adresse en .ch.

Attention à la sur-optimisation

Il se peut que vous optiez pour un nom de domaine qui ne comporte pas de nom de marque mais uniquement l’expression brute que vous visez. Et là, une ampoule rouge peut clignoter (depuis Homer Simpson on peut être certain qu’elles n’annoncent jamais rien de bon). Attention aux évolutions des algorithmes de google : un nom sur-optimisé pour une requête particulière – exact match domain – peut risquer gros et surtout produire l’effet contraire à celui recherché. Il existe aussi la possibilité que vous ne soyez pas le premier à avoir une idée pas si lumineuse et que l’adresse ait déjà existé, vécu et été pénalisée par le passé. Pour savoir comment le découvrir, lisez la suite.

2. Acheter une adresse âgée ou expirée

Les noms de domaine âgés ou expirés peuvent s’avérer d’excellents leviers pour votre positionnement google sous certaine conditions.

Différence entre adresse âgée et expirée

Un nom de domaine expiré est une adresse abandonnée qui n’est plus en ligne. N’importe qui peut l’acheter au même prix qu’une nouvelle adresse.

Un domaine âgé est une adresse qui est toujours en ligne et que vous pouvez acheter à son propriétaire ou aux enchères en ligne. Le domaine est alors transféré sur votre compte.

Les domaines âgés sont beaucoup plus chers que les domaines expirés – et dans beaucoup de cas sur-évalués de l’avis de l’auteur de ces lignes. Néanmoins, les perles rares de grande valeur existent ; bien que les pièges soient nombreux – autant que la concurrence.

De l’intérêt d’un domaine âgé ou expiré

A condition qu’ils coïncident avec votre domaine d’activité, ces adresses web peuvent être intéressantes en raison de leur réseau de backlinks – existants et actuels pour les sites âgés, ou encore présents malgré la disparition du site en ce qui concerne les domaines expirés.

Comment savoir à quel domaine d’activité sont liées ces adresses

Il est souvent hasardeux de le déduire à la simple lecture d’une adresse. Le plus sûr, c’est de se rendre sur la waybackmachine et d’y faire une recherche de l’historique de l’adresse à vérifier. Ceci est aussi valable si vous cherchez à savoir si la nouvelle adresse que vous créez n’a pas existé auparavant.

Éviter les pièges

L’adresse correspond à votre domaine. Pour autant ne criez pas Euroka trop vite ! Beaucoup de noms de domaine sont corrompus. Pour vérifier ces noms de domaine, je ne saurais vous conseiller des outils en ligne, leurs résultats étant bien trop faciles à manipuler. Ne faites aucune confiance aux services qui vendent ces domaines, leurs mesures se sont pas toujours valides, loin de là.

La voie la plus courte et votre premier réflexe devrait être de chercher le nom de domaine dans google. Il y a des signes qui ne trompent pas : si les liens ne vous semblent pas légitimes ou si vous voyez apparaître des ancres à répétition, des milliers de liens, exclusivement des commentaires, des sites chinois ou des sites de tests de whois ou autres, fuyez encore sans regret ! Le mieux serait encore de valider votre choix par un expert. designresponsive.ch peut vous conseiller !

Michel Goffard

Consultant en référencement

Michel Goffard

Michel Goffard

Swiss made
Go to top